Market Monitor - Focus sur le secteur agroalimentaire - Hongrie

Market Monitor

  • Hongrie
  • Agroalimentaire

17 déc. 2015

L'un des secteurs majeurs de l'économie hongroise puisqu'il s'agit du deuxième employeur et du troisième producteur du secteur manufacturier, représente plus de 10% du total de la ...

Performance du marché en un coup d'œil

L'industrie des produits alimentaires et des boissons, l'un des secteurs majeurs de l'économie hongroise puisqu'il s'agit du deuxième employeur et du troisième producteur du secteur manufacturier, représente plus de 10% du total de la production industrielle en 2014. Les revenus des exportations de produits alimentaires contribuent de manière significative à l'excédent commercial global de la Hongrie.

En 2014, les produits alimentaires et les boissons ont représenté 7,6% du total des exportations, ce pourcentage concernant principalement des fruits et légumes, des produits à base de viande et des produits laitiers. Plus de 90% de ces exportations étaient destinées aux pays de l'Union européenne. Au cours des 5 dernières années, le taux de croissance annuelle composé des exportations agroalimentaires a été de 10,7%, tandis que les ventes domestiques croissaient de 4,8%.

Si la rentabilité des producteurs de denrées alimentaires a augmenté en 2014 et devrait rester stable, l'un des principaux problèmes auxquels est confronté le secteur est la pression fiscale élevée qui refroidit la consommation des ménages.

La durée moyenne des paiements dans le secteur agroalimentaire hongrois est de 60 jours. Le nombre de paiements en retard, de non-paiements et de faillites est resté stable au cours des six derniers mois et ne devrait pas augmenter à court terme. Toutefois, le taux de faillite du secteur agroalimentaire est supérieur à la moyenne de l'industrie hongroise qui était de 2,7% en 2014. Ainsi, le taux de faillite des producteurs de denrées alimentaires et de boissons s'est élevé à 3,5% en 2014. Les faillites de grossistes en produits alimentaires ont augmenté de manière significative en 2014. L'endettement et la dépendance à l'égard du financement bancaire sont élevés dans le secteur agroalimentaire.

Notre politique de couverture reste ouverte, car le chiffre d'affaires devrait encore augmenter et la rentabilité des entreprises reste satisfaisante.

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucune information ne peut être considérée comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans ces pages, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.