Rapport pays Belgique 2017

Rapport pays

  • Belgique
  • Agriculture,
  • Automobile/Transports,
  • Chimique/Pharmaceutique,
  • Construction/BTP,
  • Biens de consommation durables,
  • Electronique,
  • Services financiers,
  • Agroalimentaire,
  • Mécanique/Ingénierie,
  • Métallurgie,
  • Papier,
  • Services,
  • Sidérurgie,
  • Textile

16 mai 2017

En 2017 le nombre de faillites sera encore plus élevé que celui enregistré avant la crise mondiale des crédits en 2008.

 

 

L'environnement des faillites

Nombre élevé de faillites d'entreprises en dépit du recul enregistré au cours des années précédentes

Le nombre de faillites d'entreprises belges avait connu un repli annuel au cours des années 2014-2016 après des hausses importantes à la suite de la crise des crédits en 2008. En 2017, les faillites d'entreprises devraient reculer seulement de 2% après une chute de 6% en 2016. Toutefois, les faillites dans les secteurs de la construction et de la vente au détail atténuent la tendance positive constatée depuis le second semestre de 2016. Avec quelque 9.150 faillites prévues au cours de cette année, ce nombre sera encore plus élevé que celui enregistré avant la crise mondiale des crédits en 2008 (quelque 7.700 cas en 2007).

 

 

Situation économique

Croissance modérée en 2017, mais les réformes sont en cours

 

 

La croissance économique belge a connu un ralentissement à 1,3% en 2016
étant donné que la consommation privée a été négativement impactée par les augmentations des impôts indirects et la suspension temporaire de l'indexation des salaires imposée par le gouvernement en 2015. La croissance économique devrait demeurée modérée en 2017 (à 1,4%), les dépenses des ménages devant être contenues par la consolidation fiscale en cours et les mesures de modération salariale. Ceci dit, le chômage devrait continuer à chuter en 2017. Les exportations nettes devraient contribuer positivement aux performances économiques de la Belgique. Puisque la Belgique est une économie qui dépend des exportations, sa balance commerciale devrait être structurellement positive.

 

 

Les progrès réalisés dans les réformes structurelles du marché du travail et des retraites commencent à porter leurs fruits et devraient contribuer à améliorer la résilience et la compétitivité internationale de l'économie belge à moyen et long terme.

Un léger repli du déficit fiscal de l'exercice est attendu en 2017, supporté par les mesures d'austérité appliquées. La réforme des pensions a significativement amélioré la soutenabilité à long terme des finances publiques. Toutefois, la dette publique demeurera une des plus élevées au sein de l'Union européenne en termes de rapport dette publique/PIB.

 

Documents connexes