Baromètre des Pratiques de Paiement Amériques 2017

Communiqué de presse

Namur, 12 Septembre 2017 - 2 entreprises sur 5 aux Amériques s'attendent à ce que leur DSO se détériore.

Plus de 25% de la valeur des créances B2B nationales au Brésil, Canada, Mexique et aux États-Unis restent impayés après plus de 90 jours de retard. C'est ce qu'a déclaré une entreprise interrogée sur deux dans ces pays. Suite aux retards de paiement de leurs acheteurs B2B nationaux, 35% des entreprises interrogées ont dû soit retarder les paiements à leurs propres fournisseurs, soit prendre des mesures spécifiques pour éviter de graves perturbations au niveau des flux de trésorerie.    

L'édition de septembre 2017 du Baromètre des Pratiques de Paiement d'Atradius, une étude des fournisseurs B2B au Brésil, au Canada, au Mexique et aux États-Unis, révèle que 93% des sondés dans les pays étudiés ont fait l'expérience de retards de paiement de la part de clients B2B sur leur marché domestique au cours du dernier exercice (taux de réponses en Europe: 90%). Les retards de paiement des clients B2B nationaux ont surtout touché les États-Unis (96%, contre 93% des sondés au Mexique et au Brésil, et 89% au Canada). Pour les sondés américains, les retards de paiement des acheteurs B2B se sont traduits par, en moyenne, 45% de la valeur des créances payées en retard. Cela semble être l'une des raisons pour lesquelles une entreprise interrogée sur deux aux États-Unis se déclare préoccupée par une détérioration considérable de son DSO au cours des douze prochains mois.

1,5% de la valeur des créances B2B domestiques et 0,6% de la valeur des créances B2B étrangères sont considérés comme irrécouvrables par les sondés de la région. Le Mexique et le Brésil ont été les plus durement touchés par des créances irrécouvrables. Pour 50% des sondés des Amériques, les pertes étaient le plus souvent dues à des faillites ou des fermetures d'entreprise. C'est là la raison la plus souvent citée par les sondés au Brésil (53%). Parmi les autres raisons invoquées figuraient la dette trop ancienne (35% des répondants), l'échec des tentatives de recouvrement (34%) et l'impossibilité de retrouver le client (33%). Le Baromètre des Pratiques de Paiement d'Atradius s'intéresse également aux principales raisons des retards de paiement des clients et à l'opinion des sondés sur l'évolution des pratiques de paiement par sous-secteur au cours des douze prochains mois. 

Christophe Cherry, Country Director Atradius Belux confiait: "Le degré inhabituel d'incertitude au sein de l'économie mondiale, notamment en matière de politique commerciale, pèse lourdement sur le climat des affaires. Le comportement de paiement s'en ressent dans les Amériques, mais aussi partout dans le monde. Notre enquête montre clairement que, dans le climat économique actuel, les entreprises sont soucieuses de l'impact des retards de paiement sur leur liquidité. Il est dès lors essentiel pour elles de se concentrer sur la gestion des créances B2B et l'assurance-crédit pour éviter des perturbations au niveau des flux de trésorerie qui auraient des répercussions tout au long de la chaîne d'approvisionnement".

A propos d'Atradius

Atradius propose aux entreprises des solutions d'assurance-crédit, de caution et de recouvrement dans le monde entier grâce à son implantation stratégique dans plus de 50 pays. Atradius a accès aux informations de crédit sur 240 millions d'entreprises dans le monde. Ses produits et services aident à protéger les entreprises contre les risques d’impayés concernant la vente de produits et de services liés au crédit commercial. Atradius fait partie de Grupo Catalana Occidente (GCO.MC), l'un des principaux assureurs en Espagne et dans le monde en matière d'assurance-crédit.

 

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucune information ne peut être considérée comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans ces pages, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.