Marchés émergents prometteurs pour 2018

Etude économique

  • Colombie,
  • ,
  • Agriculture,
  • Automobile/Transports,

17 janv. 2018

La reprise économique des économies des marchés émergents devrait continuer de se consolider en 2018.

Le resserrement de la politique monétaire dans les marchés avancés et le ralentissement économique de la Chine constituent toujours des risques de récession, ce qui pourrait engendrer de la volatilité et des incertitudes pour les entreprises dans les marchés émergents. Cependant, nous prévoyons que les économies de certains marchés afficheront d'excellents résultats en 2018 et que ceux-ci seront moins vulnérables à ces risques mondiaux. Parmi les marchés prometteurs de cette année, nous retrouvons la Colombie, le Costa Rica, la République tchèque, l'Inde, l'Indonésie, le Maroc, le Panama, le Sénégal et le Vietnam.

 

 

 

Promising emerging markets for 2018

 

 

 

 

Les marchés émergents se consolident

Un commerce mondial plus solide, une augmentation des prix des produits de base, des conditions de financement externe et des politiques intérieures favorables dans certains marchés importants ont consolidé la reprise économique des marchés émergents (EME) en 2017. Globalement, la croissance économique des EME a connu une accélération, passant de 3,6 % en 2016 à 4,4 % en 2017. Les mêmes tendances devraient venir consolider la croissance à 4,7 % en 2018.

Bien que le tableau général soit plus optimiste pour 2018, les principaux risques de récession des perspectives de 2017 seront encore présents cette année. À savoir, un resserrement soudain de la politique monétaire américaine et une accélération du ralentissement de l'économie chinoise sont des défis potentiels. Pour identifier des marchés prometteurs dans ce contexte, il est donc plus important que jamais de prendre en considération des économies affichant une croissance économique solide, tirée par la demande intérieure, et étant capables de gérer les chocs extérieurs.

Pourquoi certains marchés sont-ils si prometteurs ?

Une croissance tirée par la demande intérieure – Une croissance du PIB alimentée avant tout par la consommation privée et les investissements fixes, ainsi que des réserves externes suffisantes et un taux de change flexible, sont autant d'éléments qui réduisent les risques de récession découlant de la volatilité mondiale.

Des politiques favorables – Il est important d'avoir des conditions institutionnelles et politiques stables. Les opportunités se multiplient dans plusieurs pays où les politiques macroéconomiques s'améliorent, notamment dans les économies asiatiques: l'Inde, l'Indonésie et le Vietnam.

Des données démographiques favorables – Ces marchés ont généralement des populations jeunes et croissantes, marquées par une classe moyenne en expansion. Cela stimule la consommation et augmente également la demande d'investissements ainsi que d'importations.

Secteurs les plus performants sur ces marchés

Lire plus dans le document ci-dessous.

Documents connexes

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucune information ne peut être considérée comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans ces pages, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.