Marchés émergents prometteurs pour 2020

Etude économique

  • Brésil,
  • Colombie,
  • Emirats Arabes Unis,
  • Vietnam
  • Agriculture,
  • Automobile/Transports,
  • Chimique/Pharmaceutique,
  • Construction/BTP,
  • Biens de consommation durables,
  • Electronique,
  • Agroalimentaire,
  • Economie de l'information,
  • Mécanique/Ingénierie,
  • Textile

10 févr. 2020

Recherche économique d’Atradius - Février 2020

Résumé

  • En dépit des litiges commerciaux permanents et de l'incertitude géopolitique accrue, il subsiste plusieurs lueurs d'espoir pour les opportunités d'exportations dans les marchés émergents.
  • Le Brésil, la Colombie, le Kazakhstan, les Émirats Arabes Unis, le Sénégal et le Vietnam se sont distingués en 2020 comme des marchés présentant des perspectives de croissance soutenue et une vulnérabilité limitée aux turbulences mondiales.
  • Une diversification commerciale accrue, une croissance soutenue des investissements et des marchés intérieurs dynamiques fournissent des opportunités aux investisseurs et exportateurs.

Promising emerging markets for 2020

Des lueurs d'espoir dans une économie mondiale perturbée par l'incertitude géopolitique et commerciale

Tant l'incertitude géopolitique que le ralentissement de l'économie chinoise ont été à l'origine d'un repli mondial de la production, ayant pesé sur la croissance en 2019. De plus, la multiplication des troubles sociaux dans plusieurs pays et les catastrophes climatiques ont été la source de défis. Toutefois, certains indices de reprise de la croissance ont été décelés. Les effets de la politique monétaire dopant les marchés développés et émergents en 2019 devraient stabiliser la croissance mondiale en 2020. Cela s'accompagne d'une reprise (lente, il est vrai) de la croissance commerciale mondiale, reflétant une reprise de la demande intérieure et des investissements en particulier, ainsi que l'affaiblissement de certains freins temporaires dans les secteurs de l'automobile et de l'ICT. Toutefois, plusieurs risques menacent toujours les perspectives économiques mondiales pour 2020. Ils incluent une nouvelle escalade dans les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, l'échec des négociations commerciales entre la Grande-Bretagne et l'UE et une intensification des troubles sociaux et des tensions géopolitiques.

Bien qu'il soit possible de trouver des opportunités commerciales partout dans le monde, nous recherchons des pays dont les perspectives économiques sont robustes et soutenues par des fondamentaux nationaux stables afin d'identifier les marchés qui se démarquent. Nous nous basons sur trois critères-clés qui, bien qu'ils ne soient pas toujours pleinement remplis, sont mieux satisfaits que d'autres sur ces marchés. (1) Une croissance régulière ou accélérée du PIB, alimentée principalement par la consommation privée et l'investissement fixe, ainsi que (2) des réserves extérieures suffisantes et un taux de change flexible qui réduisent les risques de volatilité mondiale auxquels ces pays sont exposés. (3) La stabilité des conditions politiques et institutionnelles est également un facteur important qui sous-tend cette croissance.

Sur la base de ces vastes critères et de notre expérience du marché, nous avons identifié le Brésil, la Colombie, le Kazakhstan, les Émirats Arabes Unis, le Sénégal et le Vietnam.

Reprise timide en Amérique latine

Si les performances de l'Amérique latine continuent d'être inférieures à celles des autres régions, la croissance repartira toutefois à la hausse en 2020. Le Brésil, sa plus grande puissance économique, prévoit une accélération de la hausse du PIB en 2020. L'adoption d'une réforme des pensions par l'administration Bolsonaro a stimulé la confiance des entrepreneurs. La demande intérieure se renforce également et le marché du travail affiche des signes de reprise graduelle.

Les secteurs pharmaceutiques et alimentaires bénéficient de la reprise économique et du pouvoir d'achat accru du consommateur. La demande de médicaments innovants/spécialisés continuera d'augmenter, sous l'effet de l'urbanisation et du vieillissement de la population, ce qui offrira aux entreprises pharmaceutiques de bonnes opportunités de générer des revenus. Le secteur alimentaire devrait également bénéficier de la hausse de la demande intérieure. Avec l'augmentation de la classe moyenne, les consommateurs brésiliens recherchent davantage des produits alimentaires de meilleure qualité. Par exemple, la consommation des produits laitiers continuera d'augmenter, stimulée par la hausse des revenus disponibles, la croissance de la population et la perception accrue que les produits laitiers sont sains et nourrissants.

En Colombie, la croissance économique demeurera robuste en 2020. L'agenda infrastructurel ambitieux continuera de soutenir les investissements publics, alors que les investissements privés sont stimulés par l'obtention, par Bogota, du statut de candidat à l'adhésion à l'OCDE en 2018, la réduction des impôts des sociétés et les taux d'intérêts. La consommation privée est soutenue par une croissance robuste des revenus et une inflation contenue.

En dépit de la situation politique toujours problématique (par ex., certaines manifestations de grande ampleur et des grèves nationales), les perspectives d'investissements dans les secteurs du pétrole et du gaz et des infrastructures demeurent bonnes en 2020. Le secteur pétrolier & gazier tirera profit d'un élargissement de projets pilotes qui préconiseront la fracturation hydraulique (« fracking ») pour extraire le pétrole et le gaz. L'intensification des activités offshore inversera la tendance à la baisse dans le secteur des hydrocarbures en Colombie et générera des opportunités commerciales pour les services de support commerciaux. La valeur ajoutée du secteur de l'énergie devrait augmenter de 2,8% en 2020. Dans le même temps, les grands projets infrastructurels en cours en Colombie induisent une forte demande d'investissements infrastructurels. La valeur ajoutée du secteur de la construction devrait augmenter de 3,8% en 2020.

Kazakhstan : amélioration significative du climat commercial

En Asie centrale, le Kazakhstan affiche des perspectives favorables pour 2020, avec une croissance demeurant supérieure à la moyenne historique et le tenge restant relativement stable. En dépit d'un changement de gouvernement en 2019, la situation politique demeure stable. Le climat commercial s'est nettement amélioré. En 2020, le Kazakhstan occupe la 25e place dans le classement « Facilité à faire des affaires » de la Banque mondiale, alors qu'il ne pointait qu'à la 36e place en 2018.

Le gouvernement investit dans la diversification économique et dans l'amélioration des infrastructures. Les perspectives sont prometteuses pour le secteur pharmaceutique. Des améliorations législatives et des réformes des soins de santé ont induit une plus grande stabilité du marché et un accès plus large aux services de soins de santé, soutenant la croissance dans le secteur. La demande est également soutenue par des prévisions de consommation robuste des ménages en 2020 et 2021.

Dubai : L'Expo 2020 attirera les touristes et les IED

Les Émirats Arabes Unis (EAU) sont un pays politiquement stable possédant une économie relativement diversifiée et un pôle régional (tourisme, finance, logistique). La politique économique continuera de poursuivre l'objectif de réduire la dépendance des EAU au secteur des hydrocarbures. En 2021, les EAU souhaitent opérer une transition vers une économie fondée sur la connaissance, sachant que la contribution du pétrole au PIB devrait être réduite à 20% par rapport aux 26% actuels. L'Expo 2020 organisée par Dubai et les nouvelles règles en vigueur pour les visas augmenteront l'afflux de touristes et les projets de grande ampleur attireront des investissements étrangers directs (IED) supplémentaires. En dépit des efforts de diversification, l'économie demeure dépendante des tendances pétrolières régionales et la croissance est freinée par le faible prix du pétrole et les réductions de production de l'OPEP.

Le secteur pharmaceutique affiche de belles perspectives de croissance. La préférence accrue pour des médicaments de qualité, le vieillissement de la population et le déploiement de régimes obligatoires d'assurance-santé poussent la demande à la hausse. La réputation des EAU en sa qualité de principal pôle de tourisme médical permettra également d'augmenter la demande de médicaments et de services de santé plus avancés, offrant ainsi des opportunités aux entreprises pharmaceutiques. La valeur du marché pharmaceutique des EAU devrait afficher une croissance à plus de 4,5 milliards USD en 2021 (3,2 milliards USD en 2016).

Sénégal : Un climat politique stable associé à des institutions fortes

L'incertitude relative à la politique commerciale mondiale a freiné la croissance économique en Afrique subsaharienne, bien que les perspectives pour 2020 s'améliorent légèrement. Le Sénégal est un bon élève dans la région, avec un climat politique stable, des institutions démocratiques fortes et une croissance soutenue du PIB. L'expansion économique est alimentée par des investissements dans les infrastructures et une augmentation de la production industrielle et agricole. Le gouvernement a adopté un plan de développement pour le pays, appelé le Plan Sénégal Émergent (PSE), qui entrera dans sa seconde phase en 2019-23. Le PSE inclut des réformes structurelles ayant pour objet de soutenir les investissements privés et d'intensifier la diversification économique.

Les secteurs du pétrole et du gaz et des infrastructures offrent de bonnes opportunités d'investissement. La production de pétrole et de gaz devrait débuter en 2022, offrant ainsi des opportunités substantielles d'investissement au cours des deux à trois prochaines années. La deuxième phase du PSE se focalisera sur l'amélioration de la productivité, la construction de routes rurales et l'électrification des villages. Tout cela génère d'importantes opportunités à long terme pour les exportateurs (biens d'équipement, essentiellement), mais également pour les prestataires de services de transport, de stockage et logistiques.

Vietnam : Des performances régionales hors pair pour les exportations

L'Asie émergente affiche toujours le taux de croissance le plus élevé parmi les principales régions, bien que le ralentissement en Chine impactera la région. Nous estimons que le Vietnam est un des bons élèves de la région, étant donné qu'il possède une des économies affichant la croissance la plus rapide au sein de l'ASEAN et qu'il présente des performances hors pair en termes d'exportations. La croissance du PIB devrait demeurer élevée en 2020 (jusque 7%), soutenue par des exportations robustes et la production industrielle. Les faibles coûts du travail et l'existence de zones économes spéciales stimulent les opportunités d'investissement pour les entreprises étrangères. Face à la Chine, le Vietnam s'impose comme une bonne alternative régionale et économique pour la production destinée à l'exportation. Sa base de production a augmenté rapidement depuis le début de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Vu l'expansion des activités d'importation et d'exportation, le secteur des transports et logistique affiche un potentiel de croissance élevé. Les principaux produits d'exportation du Vietnam ont enregistré une croissance constante, générant une fréquence élevée des transports maritimes. De plus, l'essor de l'e-commerce a boosté la croissance dans le secteur de l'expédition et de la livraison rapides. Une expansion économique solide et un faible taux de chômage devraient également stimuler l'augmentation des salaires dans le pays. Une hausse de la consommation privée, essentiellement, offre des opportunités probantes aux entreprises. Le secteur du commerce de détail et des biens de consommation devrait être un des principaux bénéficiaires, avec une hausse de la valeur ajoutée du secteur du commerce de détail de 6,5% en 2020.

Une forte croissance des investissements fonciers et immobiliers devrait aider le secteur de la construction. Cela inclut l'immobilier touristique, qui attire d'importants capitaux d'investissement nationaux et étrangers. L'industrie du tourisme devrait enregistrer une croissance supérieure à 10% en 2020. Les IED dans l'immobilier vietnamien s'élevaient à 3,3 milliards USD entre les mois de janvier et de novembre 2019. Les investissements dans les travaux publics de construction devraient afficher des signes de reprise en 2020 après deux années de récession. La valeur ajoutée du secteur de la construction devrait augmenter de 6,5% en 2020. Après un ralentissement en 2019, la croissance dans le secteur de l'agriculture devrait repartir à la hausse. La demande de pesticides et de fertilisants augmentera afin de soutenir une production agricole supérieure.

Conclusion

Alors que les perspectives économiques mondiales demeurent affectées par l'incertitude géopolitique et commerciale, des opportunités commerciales dans de nouveaux marchés peuvent toujours être décelées. Certains pays énumérés ci-dessus ne sont peut-être pas les marchés qui connaissent la croissance la plus rapide, mais ils connaissent une croissance stable ou accélérée, associée à des conditions commerciales favorables et des opportunités de croissance dans plusieurs secteurs.

Emerging markets in the spotlight 2020

Documents connexes

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucune information ne peut être considérée comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans ces pages, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.