L'économie de l'Europe de l'Est est en forte croissance

21/12/2017 C'est une chose de faire des affaires dans un pays, mais vous ne pouvez bien évaluer les risques de crédit que si vous suivez la situation économique de près.

C'est la raison pour laquelle Atradius a ouvert deux sièges à Bucarest et à Sofia. En raison de sa croissance économique rapide, l'Europe de l'Est est en effet ‘the place to be’, comme le déclarait Andreas Tesch le 7 décembre 2017 à Het Financieele Dagblad. Notre Chief Market Officer, également chef du département Europe de l'Est, observe que de plus en plus de clients internationaux sont actifs dans cette région. Mais comment se fait-il que l'Europe de l'Est connaisse une croissance aussi forte? Et quels sont les risques potentiels?

D'où provient la croissance de l'économie de l'Europe de l'Est?

Selon Het Financieele Dagblad, l'économie de nombreux pays d'Europe de l'Est croît plus rapidement que la moyenne européenne. C'est dû à une combinaison de facteurs. Prenons la Roumanie comme exemple: d'une part, les salaires augmentent rapidement, avec une augmentation de 14,4% en moyenne au cours des six premiers mois de 2017. Les consommateurs augmentent donc plus rapidement leurs dépenses. D'autre part, les exportations vers l'Allemagne, représentant 20% du commerce roumain, augmentent aussi rapidement. Du fait des bas salaires, de son système de paiement simple et de son infrastructure améliorée, la Roumanie est en outre un pays attrayant pour les investissements.

Bien que la croissance de la Roumanie soit la plus élevée de l'Union européenne, les autres pays d'Europe de l'Est connaissent une croissance de près de 4%. La Pologne, la Hongrie, la Tchécoslovaquie, la Bulgarie et la Slovénie se situent bien au-dessus de la moyenne (2,5%) dans la zone Euro.

 

Bucarest

 

Quels sont les risques?

Les investissements en Europe de l'Est ne sont toutefois pas sans risque. Het Financieele Dagblad signale que la fraude et la corruption sont encore largement répandues en Europe de l'Est. Mais la croissance ne semble toutefois pas devoir en souffrir. Les investisseurs étrangers n'en sont pas gênés, parce que la corruption touche essentiellement les entreprises locales dans des secteurs obtenant de nombreux marchés publics.

Il n'y a, en tout cas, aucune inquiétude à avoir à court terme. À moyen terme, la croissance rapide pourrait provoquer un manque de main-d'œuvre, mais cela est partiellement absorbé par l'automatisation et l'immigration en provenance de pays hors UE. Un plus gros problème est la relation tendue entre la Pologne, la Hongrie et Bruxelles. Du fait que la Pologne et la Hongrie ne respectent pas certains principes de base de la démocratie, elles sont régulièrement en conflit avec l'UE. D'éventuelles sanctions peuvent avoir un impact important, mais les Polonais et les Hongrois ne doivent toutefois pas encore se faire de soucis.

 

Source : Kuyper, Maurits. ‘Groeicijfers van Oost-Europese landen vertonen Chinese trekjes’, Het Financieele Dagblad, 7 décembre 2017, p. 7.

Contenu associé

Rapport Pays: l'Europe de l'Est

23/11/2017 Les risques en Europe de l'Est: la situation politique et la qualité du crédit.

CEE Country Report Bulgaria 2017

Rapport

GDP is forecast to increase by more than 3% in 2017 and 2018, as household spending is spurred by low interest rates and an improving labour market.

CEE Country Report Romania 2017

Rapport

GDP is expected to grow 4.2% in 2017 and 3.7% in 2018, driven strong private consumption and rising investments including structural funds from the EU.

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucune information ne peut être considérée comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans ces pages, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.