Cash Flow, un monstre aux multiples facettes!

22/12/15 Une recherche sur Google nous apprend que le nombre de définitions utilisées pour le Cash-Flow est particulièrement élevé.

La définition compréhensible par tous parle du flux d'argent qui entre et sort d'une entreprise.

Du point de vue comptable, la plupart le définissent comme le bénéfice net de l'entreprise (bénéfice après impôts) majoré par les amortissements.

Les spécialistes complètent d'emblée cette définition par les moins-values et les provisions pour ainsi obtenir le cash-flow total.

Sur le plan de la technique des entreprises, il convient d'obtenir une vue d'ensemble précise du cash-flow disponible. C'est ce point qu'un banquier ou un investisseur vérifiera avant tout pour déterminer si l'entreprise est à même de satisfaire à ses obligations financières à court terme.

Le cash-flow disponible s'obtient en déduisant du cash-flow total les amortissements de capital des emprunts. Il procure aussi une image précise des possibilités financières dont l'entreprise dispose encore pour investir, payer un dividende, effectuer des remboursements supplémentaires ou mettre des bénéfices en réserve.

Beaucoup d'entrepreneurs se laissent guider par la chasse au chiffre d'affaires ou aux bénéfices, en oubliant trop souvent la problématique du cash-flow. L'élaboration d'un planning financier bien réfléchi et son respect vous permettent de ne pas surinvestir et de tout garder sous contrôle.

A propos de la problématique du cash-flow, tout entrepreneur pointera rapidement du doigt les clients qui ne paient pas à temps et le fait que l'entreprise doit alors faire appel à ses crédits bancaires. Un entrepreneur osera-t-il alors se demander s'il ne s'agit que d'un problème temporaire ou s'agit-il en fait d'un problème symptomatique en raison de sa récurrence excessive? Si la réponse est oui, il est grand temps de procéder à une analyse approfondie et de mettre au grand jour les problèmes éventuels au sein de votre organisation.

Pour le contrer, tout entrepreneur a intérêt à garder à l'esprit quelques points.

  • Ne vous focalisez pas uniquement sur le chiffre d'affaires et les bénéfices, mais tenez compte d'autres paramètres d'équilibre et de compte de résultat;
  • Opérez d'après le plan de cash-flow expliqué ci-dessus:
  • Convenez avec vos clients de modalités très précises de paiement;
  • Un encaissement rapide des factures émises est le moteur de votre cash-flow;
  • Tenez compte des ups & downs éventuels de vos activités;
  • N'écartez pas d'autres formes de financement comme le crédit fournisseurs, le recouvrement et l'assurance-crédit;
  • Négociez les conditions de paiement avec vos fournisseurs et évaluez le cas échéant des remises pour paiement anticipé par rapport à l'incidence sur votre cash-flow.

Certains points ci-dessus relèvent clairement du credit management de votre entreprise.

Pour définir une base de règles de credit management, inutile de chercher bien loin. Il suffit déjà de se rendre compte que le credit management peut contribuer de manière significative au succès de l'entreprise. Convenir de modalités précises avec toutes les parties internes impliquées dans le cycle offre/paiement final permet d'assurer une approche uniforme et une contribution positive par chacun. Discutez vos conditions de paiement le plus tôt possible avec votre prospect/client, vérifiez la solvabilité de tous les clients potentiels, effectuez un suivi rigoureux et adaptez au besoin vos systèmes/modalités. En fonction de votre businessmodel, il est sans aucun doute avantageux d'envisager la sous-traitance d'éléments de ce cycle complet à des tiers. Vous êtes ainsi assuré d'un suivi au-delà du minimum des différentes étapes. Les facteurs clé d'une politique efficace de credit management sont une stratégie claire, une gestion permanente et cohérente, mesurer c'est savoir.

Un grand nombre d'entrepreneurs ne semble toutefois pas disposé à reconnaître au credit management les avantages qu'en fait il mérite. Nous constatons trop souvent que les petites entreprises confient le credit management en tant que tâche supplémentaire à l'un ou l'autre. L'attention qu'on lui consacre n'est dès lors pas toujours suffisante ou le credit management n'est pas apprécié à sa juste valeur. Au sein d'entreprises de plus grande taille, la tâche devient rapidement une fonction à temps plein et son approche se professionnalise. L'offre en services externes de credit management est tellement diversifiée que toute entreprise trouvera assurément la solution qui lui convient.  La palette comprend la transmission de rapports d'information, l'attribution de limites de crédit, l'offre d'outils logiciels et le suivi des factures depuis le J1 jusqu'au paiement.

Vous avez également la possibilité d'assurer le flux complet de paiement pour que votre entreprise ne soit pas victime d'un défaut de paiement.

Bon nombre d'entreprises ont choisi de collaborer avec un assureur crédit compte tenu des répercussions néfastes que les factures impayées entraînent pour le cash-flow et la rentabilité d'une entreprise.

Il existe évidemment aussi pas mal d'entreprises qui collaborent déjà avec un bureau de recouvrement, alors que d'autres entrepreneurs hésitent à s'allier à une partie externe.

Les statistiques prouvent toutefois très clairement que collaborer avec un bureau externe, un tiers, accélère le paiement. Le report de paiements constitue, malheureusement, une pratique courante pour un grand nombre d'entrepreneurs. Plus ils diffèrent le paiement, plus ils sont financés par leur fournisseur, à des taux bien plus avantageux que ceux que leur banquier leur accorderait s'ils le lui demandaient. Lorsque le fournisseur finit par transmettre le dossier à une tierce partie, plus question de jouer au chat et à la souris, les choses sont brusquement plus sérieuses. Heureusement d'ailleurs que beaucoup de débiteurs procèdent alors rapidement au paiement! Il va de soi qu'il subsiste les cas problématiques où le bureau de recouvrement pourra, grâce à son expérience de longue date, séparer le bon grain de l'ivraie et proposer des solutions/modalités appropriées. Le recouvrement s'effectue alors de manière plus professionnalisée. Dans la mesure du possible, le bureau de recouvrement fait appel à son expertise pour convenir de modalités précises, le cas échéant accorder des calendriers de remboursement et au besoin intervenir fermement. Ils conseillent leurs clients également lorsqu'il convient de passer d'un recouvrement à l'amiable à un recouvrement judiciaire et sont à même d'évaluer avec précision les frais escomptés. Ils disposent des logiciels nécessaires pour effectuer le suivi approfondi de l'ensemble et assurer un suivi permanent … davantage de pression. En concertation avec le client, il sera dans tous les cas vérifié quelles sont les options possibles et comment maintenir la relation commerciale avec le débiteur.

Besoin de trucs et astuces pour générer plus de cash-flow?

Dans ce cas, consultez sans tarder notre livre blanc "50 trucs et astuces pour la gestion du crédit au sein d'une PME".

Disclaimer

De informatie in dit document wordt uitsluitend ter algemene informatie verstrekt en hieraan kunnen geen rechten worden ontleend. De toepasselijke voorwaarden zijn te vinden in de polis of de betreffende product- of dienstverleningsovereenkomst. Niets in dit document mag worden opgevat als strekkende tot enigerlei recht, verplichting, verantwoordelijkheid of advies aan de zijde van Atradius en derhalve ook niet tot enigerlei verplichting tot het uitvoeren van due diligence op afnemers of ten behoeve van uzelf. Indien Atradius due diligence op een afnemer uitvoert, gebeurt dit ten behoeve van haar eigen acceptatiedoeleinden en niet ten behoeve van de verzekeringsnemer of enige andere persoon. Daarnaast zijn noch Atradius noch enige aan haar verbonden ondernemingen, deelnemingen of dochterondernemingen aansprakelijk voor welke directe, indirecte, speciale, incidentele of gevolgschade dan ook voortvloeiende uit het gebruik van de in dit document opgenomen informatie.